Etablissements fondés en 1904 : un siècle de tradition
dans la construction de machines spéciales pour l'industrie
de la confiserie, de la biscuiterie et de la chocolaterie

Cuiseur, type AC 2
Le cuiseur AC 2 est conçu pour la préparation et la cuisson de sucre cuit et de caramel dur.

La cuisson, dans le corps du cuiseur, se fait à l'air libre (trappe supérieure ouverte). Puis, à la fin de la cuisson (130 °C environ), l'opérateur "fait" le vide pour dessécher totalement la masse de sucre cuit ou de caramel dur (trappe supérieure fermée). Récupération du sucre cuit ou du caramel dur par la trappe inférieure.

Caractéristiques :

  • Chauffage : vapeur pression 6 bars (150 kg/vap/heure).
  • Chauffage : gaz (gaz naturel, pression 200 mbar), brûleurs athmosphérique.
  • Construction en acier inoxydable.
  • Canne d'aspiration du sirop, de la bassine de dissolution au corps du cuiseur.
  • Thermomètre de cuisson, groupe moto-pompe à vide, indicateur de vide.
  • Dimensions : longeur 220 x largeur 90 x hauteur 180 cm.
  • Poids : 450 kg.
Table à circulation d'eau ou de vapeur
La table JUSTAP est en acier soudé de forte épaisseur ; elle mesure 2 x 1 m. Des canaux intérieurs sont parcourus par une circulation d'eau (table froide) ou par une circulation de vapeur (table chaude). Ces canaux, répartis judicieusement dans toute la table, sont alimentés par une arrivée placée sous elle. L'évacuation se fait par une sortie, également sous la table.

Le froid ou la chaleur sont ainsi distribués avec une régularité sur toute la surface de la table. La table chaude peut également être chauffée électriquement sur simple demande.

Les tables froides sont livrées avec un jeu de quatre règles en acier.

Caractéristiques :

  • Encombrement : 2 x 1 m
  • Poids net approximatif : 300 kg
Machines automatiques à sucettes
Les articles de confiserie agrémentés d'un bâtonnet de bois ou de matière plastique sont désignés sous le nom de "sucettes". Ces articles sont généralement en sucre cuit ou en caramel.

La formation des sucettes est obtenue soit par moulage entre des cylindres gravés (machines SAPHO), soit par compression entre les pistons d'une couronne de presse (machine SUSAC).

Dans les deux méthodes, l'enfoncement des bâtonnets est réalisé automatiquement.

Les machines automatiques à sucettes type SAPHO se divisent en 4 types selon les dimensions des cylindres, le nombre de rangées de gravures, la présence ou non d'un prélaminoir, le refroidissement des cylindres (par air ou par eau), la production.

Caractéristiques :

  SAPHO 1 SAPHO 2 SAPHO
3
SAPHO
4
Cylindres longueur utile mm 85 130 130 130
diamétre mm 125 150 150 150
Nombre de rangées de gravure 1 2 2 2
Mode de refroidissement air air eau eau
Puissance des moteurs CV 6 7 7 7
Encombrement tamiseur en dedans m 8,50 x 0,80 8,50 x 1,00 8,50 x 1,00 9,00 x 1,00
tamiseur en dehors m 10,50 x 0,80 10,50 x 1,00 10,50 x 1,00 11,00 x 1,00
Poids net approximatif kg 700 900 900 1 100
Production en sucettes à la minute 200 320 320 400
Particularité       prélaminoir
Groupe automatique à former et envelopper : ligne SUPERGALLIA
La machine SUPERGALLIA est utilisée pour la formation et l'enveloppage des caramels et toffées ; elle convient aussi pour les pâtes similaires genre "mint", pour le sucre cuit et le chewing-gum.

La SUPERGALLIA réalise :

  1. L'enveloppage en double papillote.
  2. Le pliage à pointes rabattues.
  3. Le pliage portefeuille.

Elle peut être équipée pour ces trois types d'enveloppage, moyennant un outillage pour chacun.

Les matériaux d'enveloppage sont des papiers paraffinés, les pellicules cellulosiques genre "cellophane", les papiers métallisés, et les complexes.

Un dispositif de centrage des impressions par cellule photo-électrique est adaptable sur demande.

Cette machine est équipée d'une commande à vitesse variable, permettant de régler instantanément la cadence, et de façon progressive (900 coups/min).

La SUPPERGALLIA, fabriquée avec des matériaux modernes, assure une extrême fiabilité. C'est une réalisation mécanique de tout premier ordre. Les principaux organes sont sous carter étanche à l'intérieur duquel une circulation forcée d'huile assure une lubrification importante.

La SUPERGALLIA est alimentée par un boudin de pâte (caramel, pâte genre "mint", sucre cuit, chewing-gum) qu'elle lamine et coupe en morceaux ; simultanément, elle enveloppe ceux-ci. La coupe est assurée par une lame rotative ou ciseaux alternatifs.

Le boudin en question est obtenu par une rouleuse RAS4 accouplée à une fileuse FAS3. En ce qui concerne le chewing-gum, la fileuse et la rouleuse sont remplacées par notre extrudeur G9 et notre tunnel de refroidissement TR500.

La fabrication du sucre cuit, pâte à macher, toffée, caramel, etc., peut être obtenue par notre cuiseur automatique AC5.

La ligne SUPERGALLIA formée de trois machines (rouleuse RAS4, fileuse FAS3, enveloppeuse SUPERGALLIA) est d'un fonctionnement entièrement automatique, la personne qui la conduit n'ayant qu'une fonction de surveillance ; un tableau central de toutes les commandes électriques est devant elle sur la fileuse FAS3.

Installation pour la fabrication de nougat et nougatine
En premier plan : cuiseur pour nougatine. En second plan : torréfacteur. En dernier plan : batteuse à nougat.

Ce cuiseur à nougatine est construit pour une capacité de 80 kg.

La bassine de cuisson, en cuivre rouge et réhausse en acier inoxydable, est de forme hémisphérique à grand rayon (fond relativement plat).

Le chauffage est au gaz direct par brûleur circulaire équipé de veilleuse et thermo-couple.

L'ensemble est basculant.

Le brassage du sucre et des fruits secs est assuré par un brasseur central en forme d'ancre de marine "balayant" toute la surface de la bassine. Un brasseur excentré, à sens de rotation inverse, permet un mélange important du sucre avec les fruits secs. Un thermomètre de cuisson, plongeant dans la masse, donne les températures de cuisson pendant son déroulement.

Batteuse à nougat, type TOURUS

Cuve en acier inoxydable, à double paroi pour chauffage au bain-marie, basculante.

Chauffage au gaz, électrique ou à vapeur.

Brasseur central à pales en "téflon", à vitesse variable. Moto-réducteur commandé par variateur de fréquence.

La batteuse TOURUS est construite en 2 grandeurs :

  1. Capacité : 40 kg de nougat par venue. Encombrement : 100x100x200 cm. Moteur puissance : 2,2 KW.
  2. Capacité : 80 kg de nougat par venue. Encombrement : 150x150x240 cm. Moteur puissance : 4 KW.
Production de pralines : GIRO 140
La machine GIRO 140 permet la production automatique des pralines (arachides caramélisées). Cette machine assure le "grillage" des arachides, l'enrobage de sucre et la caramélisation.

La capacité de production est de 80 kg par venue.

Le chauffage est assuré par 2 ensembles de rampes de brûleurs Gaz.

La vitesse de rotation du tambour de cuisson (en cuivre rouge) est réglable par variateur de fréquence. Une hotte en acier inoxydable avec isolation canalise les gaz brûlés. L'ensemble bascule par moto-réducteur pour la récupération des produits finis.

Caractéristiques :

  • Consommation gaz : 12 m3/heure
  • Puissance électrique : 1,7 KW TRI 380V 50Hz
  • Encombrement : 240x240x230 cm
  • Poids : 600 Kg environ
Malaxeurs-cuiseurs
Les malaxeurs M.175 et M.300 sont conçus pour la cuisson des caramels et pâtes similaires, nougats, guimauves, pâtes de fruits, etc.

La cuve est généralement en acier inoxydables, avec double fond d'acier soudé ; elle peut aussi être en cuivre avec double fond de fonte.

Le chauffage est à vapeur jusqu'à une pression de 10 bars.

Lorsqu'il est au gaz, il est direct ou par bain marie par un double fond de cuivre.

La cuve est recouverte d'un couvercle en deux parties avec cheminée d'évacuation des buées sur l'arrière.

Le brasseur est judicieusement étudié pour activer la cuisson et "balayer" la totalité de la surface de chauffe, évitant ainsi tout danger de surchauffe ; le malaxage de la masse est efficace.

La durée de cuisson est contrôlée par un temporisateur et la fin de cuisson annoncée par un avertisseur.

La cuve, montée sur tourillons, bascule sous l'action d'une commande électrique par boutons ; le brasseur, à vitesse variable, bascule avec la cuve et peut tourner pendant la vidange.

Caractéristiques :

Types M.175 M.300
Capacité totale 175 litres 300 litres
Puissance des moteurs 2 CV + 0,5 CV 4 CV + 0,5 CV
Encombrement Longeur 1,70 1,85
Largeur 0,85 1,05
Hauteur 1,65 1,75
Poids net approximatif 750 kg 850 kg

 

Bâtis à cylindres gravés, type COLONNA et COLONNE
Les bâtis à cylindres gravés sont utilisés pour la fabrication des bonbons en sucre plein : bonbons acidulés, pastilles, tranches d'orange, fruits, tablettes, sucres d'orge, etc.

Les dimensions des cylindres les plus courants sont :

Longueur Diamètre Longueur Diamètre
1
125 mm x 55 mm
5
200 mm x 100 mm
2
125 mm x 85 mm
6
150 mm x 150 mm
3
130 mm x 100 mm
7
200 mm x 150 mm
4
150 mm x 100 mm
 

Pour les fabrications artisanales, on choisit :

  • Les bâtis COLONNA, livrés sans socle et actionnés soit à la main, soit par transmission. Ces bâtis sont construits avec cylindres N° 1, 2 ou 3.
  • Les bâtis COLONNE, livrés sur socle et actionnés par moteur individuel. Ces bâtis sont construits avec cylindres N° 2, 3, 4 ou 5.

Les cylindres N° 6 et 7 équipent des bâtis de production industrielle.

Les cylindres formateurs sont gravés généralement dans le bronze ; sur demande, ils peuvent l'être dans l'acier.

A la sortie des bâtis, les bonbons glissent sur une tôle inclinée qui dessert une table ventilée.

La production est variable, selon la grosseur des cylindres, le poids unitaire des bonbons et l'efficacité du refroidissement.

Les machines sont peintes d'une couleur au choix.

Caractéristiques :

Types Puisssance Encombrement Poids net
COLONNA   0,75 x 0,45 m 35 à 60 kg
COLONNE 1 CV 0,85 x 0,50 m 200 à 250 kg

 

Turbine à dragées
La turbine à dragées, type GIRO, est réservée aux petites fabrications de dragées et de pralines, ainsi qu'aux opérations de givrage et de vitrification.

La boule, en cuivre rouge, est chauffée au gaz par rampe placée sous elle.

La turbine à dragées GIRO peut être équipée, sur demande, avec :

  • électro-ventilateur et soufflerie de ventilation faisant corps.
  • moteur à variation de vitesse.
  • dispositif de basculement de la boule.

Son bâti est parfois équipé d'une boule-panier en fil de fer étamé pour travaux de gommage.

Caractéristiques :

Capacités courantes Encombrement Diamétre extérieur de la boule Puissance du moteur Poids net approximatif
A B
20 kg 1,00 m 0,90 m 0,65 m 0,5 CV 145 kg
30 kg 1,05 m 0,95 m 0,70 m 0,5 CV 150 kg
40 kg 1,15 m 1,00 m 0,75 m 0,5 CV 155 kg
50 kg 1,20 m 1,05 m 0,80 m 0,75 CV 160 kg
60 kg 1,20 m 1,10 m 0,85 m 0,75 CV 165 kg
80 kg 1,20 m 1,23 m 0,98 m 0,75 CV 170 kg

 

Appareil continu à cuire sous vide, type GOLIATH (n° 1, 2 ou 3)

 

 

 

 

 

 

Caractéristiques :

Types Encombrement Capacité de la bassine à diss. Puissance des moteurs Poids net approximatif
A B
N° 1 2,85 m 1,15 m 150 litres 0,75 CV +
4 CV
1 400 kg
N° 2 3,35 m 1,40 m 325 litres 0,75 CV +
5 CV
2 400 kg
N° 3 4,15 m 1,15 m 600 litres 0,75 CV +
7 CV
3 000 kg

 

Enveloppeuse universelle, type P 15
L'enveloppeuse type P 15 permet l'enveloppage en double papillottes de bonbons de sucre cuit, acidulés, caramels durs.

La simplicité et la robustesse de cette machine permet une cadence de 80 bonbons/minute sans arrêt, si ce n'est le changement de bobine de papier.

Dimension bobine de papier :

  • Dia. ext. 200m/m Laize (largeur) maxi : 110m/m
  • Dia. int. du mandrin : 70m/m

Caractéristiques :

Dimension 170 x 140 x 150 cm
Poids net 550 kg

 

Lignes complètes de machines pour la préparation, la cuisson, la mise en forme et l'enveloppage individuel de bonbons, caramels, sucettes, nougat, chewing-gum...


Etablissements Patrice RATTI
10, rue Bayon
94100 Saint-Maur

Tél. : 01 48 85 12 43
Fax : 01 48 85 40 90

Depuis l'étranger :

Tél. : 33 (1) 48 85 12 43
Fax : 33 (1) 48 85 40 90


E-mail : patrice.ratti@wanadoo.fr